Situation n° 4

QUAND ON TE DIT QUE CE VIN ROUGE SENT LA GRIOTTE ET LA GROSEILLE

Si toi aussi tu trouves que ça sent juste le vin…

Un peu d'explications…
Le vin est fait à partir de raisins dont il existe différentes variétés ; c’est ce que l’on appelle les cépages. Il en existe plus de cinq mille dans le monde. En France, on en dénombre plus de deux cents. Chaque cépage a des caractéristiques qui lui sont propres : la couleur, la structure en bouche et les arômes. De plus, l’élevage peut faire naître et/ou transformer certains arômes.



En Bourgogne, le cépage roi qui produit des grands vins rouges est le Pinot Noir. Les vins élaborés à partir de ce cépage sont généralement secs, légers et peu tanniques. Les arômes principaux qui caractérisent ce cépage sont : la cerise, la griotte et la fraise.


Et de façon synthétique, les cépages rouges suivants produisent ces arômes :

Cabernet Sauvignon : cassis et poivron vert

Grenache : poivre, réglisse et garrigue

Syrah : violette, cassis et poivre

Merlot : mûre et prune


Avec de l’entraînement, il est possible de reconnaître certains arômes caractéristiques d’un cépage mais boire un vin c’est comme regarder un tableau… On n’est pas obligé de comprendre les techniques utilisées par l’artiste pour apprécier l’œuvre. Au final, le plus important c’est le plaisir que tu prends.


On dit que le vin se bonifie avec le temps, les arômes évoluent aussi. Si dans sa jeunesse un vin sent le fruit frais, avec le temps ces arômes de fruits peuvent évoluer et devenir des arômes de fruits mûrs, fruits confits, fruits compotés… La magie du temps ! Et du vin…


En savoir plus sur le Pinot Noir :

Il offre une palette d’arômes et d’expressions très variée en fonction du terroir dont il est issu.

Au nez, le Pinot Noir exprime dans sa jeunesse une grande diversité d’arômes allant des fruits rouges frais (cassis, cerise…) aux notes épicées (poivre, cannelle…) et empyreumatiques (café, fumé…). Avec le temps, les arômes de fruits frais deviennent confits (confiture, kirsch…) et le vin développe des arômes de sous-bois (champignons, truffe…), parfois accompagnés de notes plus animales (cuir, fourrure…).

En bouche, le Pinot Noir produit des vins plutôt ronds, aux tannins affirmés mais délicats, qui s’assoupliront avec le temps. En fonction des millésimes, l’acidité sera plus ou moins marquée. En Bourgogne, le Pinot Noir conserve toujours une certaine fraîcheur, même sur les années les plus chaudes. En fonction de l’appellation, la finale du vin sera plus ou moins longue et complexe.